Paul Morlet, ce jeune entrepreneur de 31 ans a lancé le pari fou en 2014 de révolutionner le monde de l’optique en abaissant le tarif des lunettes de vue de 10 fois leur valeur habituelle dans les grands magasins d’optique. Un choc pour les opticiens qui crient alors à l’arnaque. Mais depuis, Paul Morlet continue son chemin en se lançant à la conquête de toute la France.

L’entrepreneur qui a bouleversé le marché de l’optique

Qui l’aurait cru il y a 20 ans que les lunettes de vue seraient accessibles au grand public. En effet, jusque-là on devait économiser et avoir recours aux crédits pour pouvoir s’offrir une paire de lunettes dite basique afin de retrouver une vision normale. Avant l’innovation paul morlet, les prix des lunettes se fixaient à des tarifs exorbitants que tous ne pouvaient se permettre. Encore aujourd’hui, le prix moyen des lunettes de vue se situe entre 260 et 530 euros et les grandes marques n’hésitent pas à hausser encore plus le prix des lunettes sur des verres correcteurs et des montures classées haut de gamme.

En 2014, Paul Morlet cofonde avec Xavier Niel l’enseigne « Lunettes pour tous » sur le principe de fournir des lunettes de vue verres correcteurs et monture compris à 10 euros en 10 minutes. Les optiques déjà présentes sur le marché depuis plusieurs années dénoncent un scandale et alertent au charlatanisme. Cependant le grand public, lassé des prix onéreux des lunettes, répond présent et accourt vers le nouveau magasin sur Paris. Un seul magasin ne suffit plus et le nouvel enseigne s’étend petit à petit vers de nouvelles villes et compte aujourd’hui 26 boutiques.

N’hésitez pas à suivre toute l’actualité paul morlet en ligne.

Un outrage derrière ce succès entrepreneurial

Paul Morlet connaît les déboires, la frustration et les restrictions budgétaires que les familles modestes subissent pour pouvoir s’acheter une nouvelle paire de lunettes. Il a personnellement expérimenté  ces difficultés dans son enfance lorsque sa famille a acheté des lunettes pour sa petite sœur.

Alors que Paul Morlet management lui-même est poursuivi par ses concurrents pour arnaque, il dénonce à son tour la véritable escroquerie provenant de leur part. Il affirme que la marge énorme que se fait les grands magasins d’optique empêche la majorité de la population d’accéder à des soins visuels adéquats voire basiques. Il proclame haut et fort la vérité des prix sur le marché actuel de l’optique. Il affirme que les fournisseurs des verres correcteurs sur tout le territoire européen sont uniquement d’origine asiatique. Les verres achetés à 1,50 euros en Asie se vendent en France à 150 euros soit cent fois le prix d’achat. De même sur les montures qui s’acquièrent à partir de moins d’un euro pièce en Asie et qui se vendent honteusement chère en France. Tenu au courant de ces pratiques, Paul Morlet outragé, lance son entreprise en réduisant ses marges pour que « tous » aient accès à des lunettes de vue  de qualité similaire à celles offertes dix fois plus chères ailleurs.

Une grande ambition, des démarches posées

Pour pouvoir garantir la réalisation de son projet, Paul Morlet a su étudier les forces et faiblesses de ses adversaires.

En qualité de force, dans chaque établissement un optométriste vérifie les corrections visuelles adéquates et des appareils de réfraction à la pointe de la technologie se chargent de l’exécution des montages. Il a également incorporé plusieurs modèles de monture pour que le client puisse choisir et ne se sente pas contraint d’acheter par défaut.

En qualité de faiblesse, il a noté le temps long que prenait la livraison des lunettes dû aux délais d’attente de commande des verres et de taillage des verres dans des ateliers de sous-traitance. La solution paul morlet consiste à tailler les verres au sein même d’un atelier dans la boutique. Des milliers de verres sont stockés sur place pour pouvoir monter les lunettes le jour même pour les cas non complexes. Le processus total ne prend que 10 minutes ce qui évite au client les aléas de l’attente. Le client peut vérifier instantanément le résultat visuel.

Une solution optique et économique

La réduction du temps de prise en charge d’un client permet de s’occuper de plusieurs personnes dans la journée. Un magasin d’optique classique ne délivre que 2,7 lunettes par jour tandis que les enseignes « Lunettes pour tous » servent 1000 clients par jour sur l’ensemble de ses boutiques. Cette prouesse en termes de rapidité et de quantité de prise en charge profite aussi bien à la santé publique qu’à l’économie. En effet, des yeux en bonne santé optimisent la performance au travail et le rendement scolaire. L’économie faite sur le coût des lunettes permet d’investir dans d’autres domaines.

Le nombre d’emplois créés par l’entreprise Paul Morlet ne cesse d’augmenter. Actuellement, il emploie 230 salariés en CDI et il envisage d’en employer 500 avec l’ouverture de plus d’une vingtaine de magasins dans toute la France. Dans les années à venir, ce secours socio-économique se voit s’étendre à l’international.